Orélie Fuchs 

 

Grave question que de se demander pourquoi on écrit du théâtre. Pour moi, c'est venu par surprise et avec plus de justesse que si je l'avais vraiment décidé. C'était d'abord la sculpture, le volume, liés aux mots, qui m'intéressaient. En tant qu'artiste plasticienne, artistes des formes et des volumes, j'ai fait des dizaines d'expériences de mots mis en scène, donnés d'une manière singulière dans le but de nous renvoyer à leur chair, à leur matière. Parallèlement, je m'intéressais (assez naïvement au début) au théâtre. Mais c'est en vivant l'expérience d'auteur en résidence au Théâtre de la Comédie de Genève que j'ai réalisé ma proximité avec ce monde-là. Dans le fond, je m'intéressais au théâtre avant même d'y toucher, car je cherchais sans cesse une mise en forme des mots. Le théâtre est un lieu magique où se joue la mise en corps des mots, du langage, des langages. Le théâtre porte en son sein tous les arts, c'est en ce sens qu'il est pour moi un art chavirant, extraordinaire, fascinant et très délicat. Pour moi, l'espace théâtral reste un lieu de sculpture, un lieu où donner des formes. J'aime le travail humain de collaboration qu'il y a a vivre avec tous les acteurs d'un spectacle. J'appelle acteurs également le ou la costumier(ère), l'éclairagiste, les techniciens, etc. C'est une des choses les plus difficiles au monde: faire se rencontrer, profondément, des êtres forcément et heureusement différents. Chaque spectacle demande à l'équipe qui décide de le monter de le faire vivre, de le trouver. Cela exige une remise en question, en fragilité, du texte, de son jeu, et finalement de soi-même. Dans mon cas d'auteur et metteur en scène de mes propres textes, je crois que j'ai un statut tout à fait particulier. Car tout est à faire, pour chaque nouveau projet, la voie est libre et toutes les directions sont possibles. C'est une sorte de miracle que de créer d'un bout à l'autre un spectacle. Le début étant une page blanche demandant à être dévoilée, le résultat (espéré), un moment de magie vivante et éphémère. 

 

 

Le Livre des écrivains associés du théâtre de Suisse, Edition Théâtre en camPoche, 2009